10 façons de finir dans un camp d’internement en Chine [infographie]

Des activités qui relèvent du quotidien partout dans le monde, comme aller à la mosquée ou voyager à l’étranger, ont envoyé dans des camps d’internement chinois des centaines de milliers de personnes, voire des millions, faisant partie de minorités musulmanes.

Infographie montrant 10 choses qui font de vous un terroriste présumé en Chine (Département d’État)

Au moins 800 000, voire jusqu’à 2 millions, de Ouïgours et d’autres membres de minorités musulmanes ont séjourné dans ces camps, situés dans la province du Xinjiang, en Chine, depuis avril 2017. Ceux qui en sont sortis disent avoir été obligés d’abandonner leur religion et leur culture, faute de quoi ils subissaient des maltraitances et des tortures.

Les autorités chinoises affirment que ces camps sont nécessaires pour interner les terroristes. Une barbe « anormale », le refus de boire de l’alcool ou de manger du porc, ou l’une des activités représentées dans l’infographie ci-dessus font partie des signes extérieurs de « possible extrémisme » qui peuvent mener à l’arrestation et à la détention.