Elles sont vos mères, vos filles, vos sœurs, vos tantes, vos cousines et vos amies. Il y a tellement de raisons d’investir en elles… bien au-delà de l’amour que vous leur portez. En voici 10 :

1. Un gouvernement plus ouvert. Si vous souhaitez qu’il y ait moins d’hostilité parmi vos élus, encouragez les femmes à se présenter aux élections. Selon l’USAID*, les pays dans lesquels les femmes occupent au moins 30 % des postes électifs sont plus ouverts, égalitaires et démocratiques.

Michelle Obama assise dans une pièce avec des jeunes femmes africaines (© AP Images)
La Première dame, Michelle Obama, rencontre des jeunes leaders africains. (© AP Images)

2. Des services publics plus performants. La prochaine fois que le mauvais état des routes ou le manque d’eau potable vous indigne, votez pour une femme. L’USAID* rapporte que la participation politique des femmes accroît la coopération au delà des clivages politiques et ethniques, et elle améliore la réactivité de l’État vis-à-vis des citoyens.

3. Une meilleure production agricole. L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a constaté qu’avec le même accès à la terre, aux nouvelles technologies et au financement que les hommes, les femmes pouvaient obtenir des rendements agricoles jusqu’à 30 % supérieurs.

4. Moins d’affamés. Quand les femmes réussissent, c’est toute la société qui en profite. Et il n’y a pas de meilleure illustration que l’exemple de la production alimentaire. Dans ce même rapport, la FAO estime qu’une hausse de 30 % des rendements agricoles entraîne une baisse du nombre de personnes souffrant de la faim, de l’ordre de 150 millions.

5. Un pouvoir d’achat accru. Comme l’a noté l’ancien économiste en chef de la Banque mondiale, Lawrence Summers, « l’investissement dans l’éducation des filles est certainement le plus fructueux des investissements à la disposition des pays en développement ». Pour chaque année d’études secondaires, une fille verra son salaire augmenter d’environ 20 %.

6. Des économies plus robustes. L’éducation d’une fille rapporte à la famille lorsque la fille devient femme. Cela rapporte aussi à son pays. Selon l’USAID, quand 10 % de plus de filles vont à l’école dans un pays, son PIB augmente en moyenne de 3 %.

Femme tenant un bébé dans ses bras et une bassine dans une main (© AP Images)
(© AP Images)

7. Baisse de la mortalité infantile. Les femmes éduquées sont plus à même de prendre soin d’elles-mêmes et de leurs enfants. Selon l’UNESCO, un enfant dont la mère sait lire a 50 % de chances en plus de vivre au-delà de 5 ans.

8. Moins de VIH/SIDA. L’éducation est essentielle dans la lutte contre la propagation du VIH/SIDA, selon l’UNICEF. Pourquoi ? Parce que les filles plus instruites tendent à prendre plus de précaution lors des rapports sexuels.

9. Moins de conflit. Quand la vie d’une femme est appréciée pour sa valeur, quand son vécu est pris en considération et son point de vue écouté, le résultat est plus positif. Dans le cadre de leurs opérations de maintien de la paix, les Nations unies ont constaté que les conflits meurtriers peuvent être évités quand les femmes sont impliquées.

10. Une paix plus durable. Les femmes ont un rôle important à jouer au niveau des opérations de réconciliation et de reconstruction. Selon l’ONU, impliquer les femmes dans les négociations de conflit et dans les efforts de paix peut mener à des accords de paix plus largement acceptés et durables.

 

*en anglais