Pour lire les sous-titres en français, cliquer sur l’icône des paramètres et choisir l’option French. Veiller à ce que l’icône cc soit surlignée.

Après le 11-Septembre, des monuments commémoratifs ont été érigés dans le monde entier en l’honneur des victimes des attentats. Aux États-Unis, trois mémoriaux construits sur les sites de chaque attaque rendent un hommage poignant à ceux qui sont décédés ce jour-là.

Le mémorial du 11-Septembre à New York possède deux bassins réfléchissants construits à l’endroit même où s’élevaient autrefois les tours jumelles. Les bassins sont bordés de panneaux de bronze sur lesquels sont inscrits les noms des 2 977 personnes mortes dans les attentats. Un poirier très abîmé le 11 septembre 2001, mais qui a été remis sur pied, s’élève sur la place comme un symbole vivant de résilience, de survie et de renaissance.

En Pennsylvanie, où le vol 93 d’American Airlines s’est écrasé quand des passagers et des membres de l’équipage ont déjoué héroïquement l’attaque planifiée de pirates de l’air contre le Capitole des États-Unis, un Mur des noms commémore les 40 personnes qui se sont sacrifiées. Un rocher marque le lieu de l’accident.

Et en Virginie, le mémorial du Pentagone fait face au mur extérieur du quartier général du département de la Défense percuté par le vol 77 d’American Airlines, tuant 184 personnes. Des bancs portant le nom de chaque victime forment un arc au-dessus d’un bassin dans lequel coule de l’eau éclairée, faisant du site un lieu contemplatif de souvenir et d’hommage.