Au Honduras, des vies sauvées grâce à des avions offerts par les États-Unis

Les États-Unis ont fait don à l’armée de l’air hondurienne de trois avions spécialement équipés qui contribuent à sauver des vies et à entraver le trafic de stupéfiants.

Le dernier des trois avions Cessna est arrivé au Honduras en décembre 2018. Ces avions, de conception et de fabrication américaines, sont construits pour des missions délicates nécessitant notamment de voler par vents violents, de se poser sur l’eau ou sur des pistes courtes, accidentées et difficiles d’accès.

Les Cessna entravent le trafic de stupéfiants et d’autres activités criminelles dans des endroits autrefois inaccessibles, a déclaré le général José Luis Sauceda, commandant de l’armée de l’air hondurienne, à un journaliste du magazine d’information Dialogo.

En 2018, l’armée de l’air hondurienne a pu détruire 61 pistes d’atterrissage clandestines utilisées par des trafiquants de drogue, une augmentation de 95 % par rapport à l’année précédente.

« Nous savons que nous menons un combat de front contre le trafic de stupéfiants, et que nous pouvons réussir à lutter contre ce crime uniquement à condition d’être unis », a déclaré Fredy Santiago Díaz Zelaya, ministre hondurien de la Défense.

Des vies sauvées

Les avions offerts ont également servi à transporter plus de 300 personnes malades ou blessées qui se trouvaient dans des régions reculées pour les faire soigner en urgence dans des hôpitaux en ville.

« Ces avions sauvent la vie de beaucoup de nos compatriotes », a déclaré le capitaine Oscar Josué Elvir Vásquez, pilote instructeur de l’armée de l’air hondurienne, au magazine Dialogo.

Par ailleurs, l’armée de l’air hondurienne utilisera aussi les avions aux fins de missions de secours lors de catastrophes naturelles, pour acheminer de l’aide humanitaire et en cas d’autres situations d’urgence dans le pays et en Amérique centrale.

Ce don d’avions vient s’ajouter aux 5,8 milliards de dollars que les États-Unis se sont engagés à investir pour promouvoir les réformes institutionnelles et le développement au Honduras, au Salvador et au Guatemala.

Hier, l’ambassade des États-Unis au Honduras a fait don du troisième avion Cessna Grand Caravan aux forces armées honduriennes. Cet avion aidera à transporter des patients, de l’aide médicale, des troupes et des marchandises dans des régions isolées.

« L’ajout de ces avions a renforcé les capacités opérationnelles de la flotte aérienne militaire et donné accès à de nouveaux domaines où l’aviation militaire de notre pays n’avait pas vraiment de capacité opérationnelle », s’est réjoui le général Sauceda.

« Pour notre part, nous savons que si nos partenaires en Amérique centrale sont plus forts, les États-Unis le seront aussi », a ajouté le secrétaire d’État Mike Pompeo*.

 

*en anglais