Mary Jane Maxwell

307 POSTS 0 COMMENTS
Un prêtre ouvrant les grandes portes vitrées d’une cathédrale (© Eduardo Munoz Alvarez/VIEWpress/Getty Images)

Les traditions de Pâques aux États-Unis

Au printemps, les Américains de confession chrétienne célèbrent Pâques en famille et à l'église.
Une femme souriante, en habit traditionnel africain brodé, en train de placer des bougies dans un candélabre (© AP Images)

La fête de Kwanzaa, une célébration du patrimoine africain aux États-Unis

Aux États-Unis, la fête annuelle de Kwanzaa, qui dure sept jours du 26 décembre au 1er janvier, est une célébration basée sur des festivals africains, avec de la musique et de la danse au rendez-vous.
Un groupe de jeunes filles sur un trottoir devant un portail et tenant une banderole sur laquelle figure le mot DREAMS (© Sauti)

Offrir un avenir sans sida aux jeunes Africaines

Les filles et les jeunes femmes représentent 74 % des nouvelles infections à VIH chez les adolescents en Afrique subsaharienne. Un chiffre que l’initiative DREAMS vise à réduire.
Two rows of people in silhouette

L’Iran a emprisonné 1,7 million de personnes dans la région de...

Un rapport de Reporters sans frontières met au jour 40 années de mensonges et d’abus de la part du régime commis contre les citoyens iraniens.
Women in academic robes (© Hasan Sarbakhshian/AP Images)

L’Iran, ou 41 ans de fuite des cerveaux

On estime à 5 millions le nombre d'Iraniens qui ont quitté leur pays depuis la Révolution iranienne de 1979. La plupart d'entre eux sont titulaires de diplômes universitaires de haut niveau.
Des soldats en train de marcher en rang (© Vahid Salemi/AP Images)

Washington : Les gardiens de la révolution islamique iraniens sont une organisation...

En plaçant le Corps des gardiens de la révolution islamique sur la liste des organisations terroristes, les États-Unis se sont donné davantage d’outils pour contrer la campagne mondiale de terrorisme menée par l’Iran.
De jeunes soldats marchant en file indienne (© Ebrahim Noroozi/AP Images)

L’Iran exporte la violence et la répression

L’Iran réprime son propre peuple par le biais d’une force paramilitaire composée de volontaires loyaux au régime et qui reproduit son modèle d’organisation à l’étranger.
Un tas de dreidels de différentes couleurs (© Sarah L. Voisin/The Washington Post/Getty Images)

À Hanoucca, fête des Lumières, sortez vos « dreidels » !

Les festivités de Hanoucca vont commencer ! Pour en savoir plus, lisez cet article qui fait partie d'une série sur la célébration des fêtes religieuses aux États-Unis.
Barreaux de prison (© Shutterstock)

En Iran, la prise d’otages est une tradition

L’Iran détient en prison une douzaine de citoyens étrangers ou de double nationalité sous de fausses accusations d’atteinte à la sécurité nationale et d’espionnage. Ce phénomène dure depuis 1979.