Blinken : Les partenariats sont le « plus grand atout stratégique » de l’Amérique

Anton Blinken à un pupitre, en train de parler (© Cliff Owen/AP)
Le secrétaire d’État Antony Blinken s’exprime le 13 septembre à Washington sur la manière dont les États-Unis collaborent avec leurs partenaires pour relever les défis mondiaux. (© Cliff Owen/AP)

La collaboration avec des partenaires internationaux pour résoudre les problèmes mondiaux est au cœur de la vision des États-Unis pour aboutir à un monde plus prospère et plus sûr pour tous, a déclaré le secrétaire d’État Antony Blinken.

« Au cœur de notre stratégie se trouvent le réengagement, la revitalisation et la réimagination de notre plus grand atout stratégique, à savoir les alliances et les partenariats de l’Amérique », a insisté le chef de la diplomatie américaine dans un discours de fond sur la politique étrangère, le 13 septembre, à Washington.

Antony Blinken a expliqué que les crises qui ont mis fin à la période de l’après-Guerre froide, notamment le changement climatique, l’insécurité alimentaire et la montée de l’autoritarisme, ne peuvent pas être résolues par un pays à lui seul, qui œuvre individuellement. Au lieu de cela, les États-Unis, en collaboration avec leurs partenaires, ont :

Un homme transportant une boîte d'aide humanitaire hors du bâtiment (© Evgeniy Maloletka/AP)
Les États-Unis soutiennent leurs partenaires internationaux, comme le Programme alimentaire mondial, qui a fourni de l’aide aux Ukrainiens, tel cet habitant de Kostiantynivka, en février. (© Evgeniy Maloletka/AP)

Voici des extraits du discours du secrétaire d’État :

  • « Nous nous employons avec détermination et avec urgence à approfondir, à élargir et à harmoniser nos amitiés d’une nouvelle manière afin de pouvoir répondre aux trois épreuves déterminantes de cette ère nouvelle. »
  • « Notre vision de l’avenir, à savoir celle d’un monde ouvert, libre, prospère et sûr, cette vision n’est pas seulement celle de l’Amérique, mais aussi ce à quoi aspirent sans relâche les peuples de tous les pays sur tous les continents. »
  • « Nous sommes déterminés à travailler avec tous les pays, y compris ceux avec lesquels nous sommes en désaccord sur des questions importantes, dans la mesure où ils sont prêts à agir pour le bien de leurs citoyens, à contribuer à la résolution de nos problèmes communs et à respecter les normes internationales que nous avons établies ensemble. »
  • « Nous rassemblons nos anciennes et nouvelles coalitions pour renforcer les institutions internationales qui sont essentielles face aux défis mondiaux. »
  • « Nous devons mettre la main sur le gouvernail de l’histoire et tracer la voie à suivre, guidés par ce qui est certain même en période d’incertitude, à savoir nos principes, nos partenaires, notre vision de l’avenir. »

Le 19 septembre, le président Biden s’adressera à ses homologues à la 78e session de l’Assemblée générale des Nations unies.