Une jeune fille souriante sur un terrain de basket (Photo offerte par Isabela Toccheton)
L’étudiante Isabela Toccheton a suivi le programme « EducationUSA Academy » à l’université de Syracuse. (Photo offerte)

Isabela Toccheton, une jeune Brésilienne, est ravie : les quatre semaines qu’elle a passées l’été dernier à l’université de Syracuse dans l’État de New York lui ont permis d’améliorer énormément son anglais. Elle a donc pu déposer un dossier de candidature pour faire des études de premier cycle dans cette même université.

Grâce au programme EducationUSA Academy*, un partenariat entre des établissements universitaires, une organisation à but non lucratif et le département d’État des États-Unis, des lycéens du monde entier peuvent, comme Isabela, avoir un aperçu de la vie universitaire aux États-Unis.

Ce programme d’échange aide des jeunes qui veulent faire des études universitaires à améliorer leur anglais, leur fait découvrir différentes universités et les expose à de nouvelles expériences culturelles.

En 2015, les premiers groupes de lycéens ont participé aux programmes d’été de l’académie à Syracuse et à l’université du Colorado à Boulder.

Deux adolescentes posent pour la photo dans une pièce où des drapeaux pendent du plafond (Photo offerte par Cinthya Alvarado)
Cinthya Alvarado (à droite), qui vient d’Équateur, aime la manière d’enseigner des professeurs américains. « Ils ont l’esprit ouvert. Ils essaient de nous apprendre plus de choses que ce qui est au programme », dit-elle (Photo offerte)

Patricia Juza, directrice du centre d’enseignement de l’anglais langue étrangère à l’université du Colorado, ne cache pas son enthousiasme : « Je n’ai que des choses positives à dire sur ce programme. C’était incroyable de voir à quel point les élèves étaient motivés et intelligents. Ils ont vraiment su tirer parti du temps qu’ils ont passé ici. »

Danae Hernández Ortiz, originaire du Mexique, a suivi le programme au Colorado, « une fantastique opportunité », souligne-t-elle. « Ça aide à avoir davantage confiance en soi et à décider de ce qu’on veut faire. » Ce qu’elle a particulièrement apprécié, c’est d’avoir rencontré des personnes venant du monde entier.

Cinq adolescentes souriantes, les unes derrière les autres, posent pour la photo (Photo offerte par Danae Ortiz)
Danae Ortiz, deuxième en partant de la droite, est toujours en contact avec les amis qu’elle s’est faits à l’université du Colorado (Photo offerte)

Mario Carrillo, un autre participant au programme à l’université du Colorado, ajoute : « Cette expérience m’a permis de mieux connaître et mieux comprendre la culture américaine… le style de vie, comment sont les universités et, surtout, comment déposer un dossier de candidature. »

La sécurité avant tout

Les universités ont des règles très strictes pour garantir la sécurité et le bien-être des lycéens. Les participants au programme d’échange sont encadrés par des surveillants triés sur le volet. Tous âgés de plus de 21 ans, ils assurent l’accompagnement des jeunes avec le plus grand sérieux. En outre, les élèves séjournent dans des dortoirs séparés de ceux des étudiants.

Comment ça se passe ?

L’aspect scolaire est l’élément principal. Les futurs étudiants découvrent que les professeurs encouragent la participation de toute la classe et sont aussi à la disposition des étudiants pendant les heures de bureau pour répondre à leurs questions.

Un jeune homme souriant, assis à côté d’une autre étudiante (Photo offerte par Mario Carrillo)
« Le mieux dans ce programme, c’est que j’ai amélioré mon anglais en seulement quelques semaines » s’enthousiasme Mario Carrillo. (Photo offerte)

Après sa participation au programme d’échange, Mario a placé les États-Unis parmi les meilleurs endroits pour y faire des études. Pourquoi ? « Parce que les universités disposent de toutes sortes d’outils dont les étudiants ont besoin » pour s’épanouir intellectuellement.

Il n’y a pas que des cours intensifs d’anglais et des classes prépa. Les adolescents peuvent satisfaire leur curiosité dans les sciences, les arts dramatiques ou de nombreuses autres disciplines proposées dans les universités américaines. La visite d’autres universités leur ouvre de nouveaux horizons.

Mais c’est en dehors des cours qu’on apprend le plus. On joue au football américain, au volley et on participe à d’autres activités avec des camarades américains. Avoir des conversations avec des jeunes Américains du même âge aide les participants à perfectionner leur anglais. Et en passant du temps avec des familles sur place, ils apprennent à mieux comprendre la culture américaine.

Qui peut participer ?

Les jeunes doivent être âgés de 15 à 17 ans et inscrits dans un lycée ou avoir récemment fini leurs études secondaires ; ne pas être de langue maternelle anglaise mais avoir un niveau d’anglais intermédiaire ; et ne pas résider aux États-Unis. Les frais de scolarité et de transport aérien sont à leur charge.

Suivant les universités, le nombre de places disponibles est limité, mais après le succès de l’année dernière à Syracuse et Colorado, huit établissements supplémentaires* ont rejoint le programme. Alors, déposez vite votre dossier de candidature !

 

*en anglais