Des entreprises américaines travaillent sur un vaccin contre le coronavirus

Gros plan sur une seringue insérée dans une fiole médicale (© Shutterstock)
Les sociétés pharmaceutiques américaines sont à pied d’œuvre dans la lutte contre le coronavirus. (© Shutterstock)

Les sociétés pharmaceutiques américaines œuvrent à la recherche d’un vaccin pour lutter contre le nouveau coronavirus et stopper sa propagation.

Parmi les laboratoires américains qui participent à cette mission figurent : Inovio à Plymouth Meeting (Pennsylvanie), Johnson & Johnson à New Brunswick (New Jersey), Moderna à Cambridge (Massachusetts) et Novavax à Gaithersburg (Maryland).

Illustration montrant une sphère grise avec des petites boules rouges (© Centers for Disease Control and Prevention/AP Images)
Cette représentation du nouveau coronavirus de 2019 est fournie par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies. (© Centers for Disease Control and Prevention/AP Images)

Le nouveau virus, dont le nom officiel est nCoV-2019, communément appelé coronavirus, est apparu en Chine, à Wuhan, mais s’est propagé dans le monde entier. Il fait partie de la famille des coronavirus, qui comprend le SRAS et le MERS, notent les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies.

À Johnson & Johnson, nous nous sommes « engagés il y a longtemps à lutter contre les épidémies existantes et émergentes, et nous soutenons les efforts mondiaux là où nous pouvons avoir l’impact le plus important », déclare le docteur Paul Stoffels, directeur scientifique à Johnson & Johnson, dans un communiqué. « Nous collaborons avec les organismes de réglementation, les établissements de soins, les institutions et les collectivités du monde entier pour maximiser nos plateformes de recherches, nos connaissances scientifiques actuelles et notre expertise en matière d’épidémies afin d’endiguer cette menace pour la santé publique. »

Le 30 janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié l’épidémie d’urgence de santé publique de portée internationale. L’OMS est sur le point d’envoyer en Chine des experts internationaux pour travailler avec leurs homologues chinois afin de mieux comprendre l’épidémie et de guider les efforts de lutte à l’échelle mondiale.

Une personne portant une combinaison de protection médicale poussant deux poubelles devant un bâtiment (© Dake Kang/AP Images)
Un employé passe avec des poubelles de déchets médicaux devant l’entrée du centre de traitement médical de Wuhan, où sont traités des patients infectés par un nouveau virus, à Wuhan (Chine), le mercredi 22 janvier 2020. (© Dake Kang/AP Images)

Le président Trump a annoncé le 29 janvier* la création d’un groupe de travail sur le coronavirus, composé d’experts du gouvernement et du secteur privé, et qui est chargé de diriger les efforts des États-Unis visant à combattre le virus.

« Pour faire des progrès dans le domaine de la santé publique mondiale, il faut des efforts collectifs de partenariats public-privé. Aucune organisation ne peut agir seule », déclare Stéphane Bancel, directeur de la société Moderna, dans un communiqué.

 

*en anglais