Donald Trump nomme un nouveau président de la Fed pour stimuler la croissance économique aux États-Unis

Jerome Power (© T.J. Kirkpatrick/Bloomberg/Getty Images)
Jerome Powell, membre du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale, a été nommé à la présidence la banque centrale des États-Unis. (© T.J. Kirkpatrick/Bloomberg/Getty Images)

Le président Trump a nommé Jerome « Jay » Powell à la tête du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale des États-Unis (la « Fed »), un poste souvent considéré comme le plus puissant aux États-Unis après celui du président américain. L’hôte de la Maison Blanche a affirmé que M. Powell serait « un sage intendant », qui permettra à l’économie américaine de continuer son bond en avant.

Âgé de 64 ans, M. Powell est un avocat et ancien banquier d’affaires. Il fait déjà partie des gouverneurs de la Fed, la banque centrale des États-Unis.

« Il a la tête solide, il est dévoué, il est intelligent », a souligné Donald Trump en annonçant sa nomination dans la roseraie de la Maison Blanche, Jerome Powell à ses côtés.

Si le Sénat confirme sa nomination, M. Powell prendra, en février, la succession de l’actuelle présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, pour un mandat de quatre ans. Il a voté en harmonie avec Mme Yellen sur les récentes mesures prises par la Fed pour relever les taux d’intérêt à un niveau historiquement bas, et ce afin de stimuler la croissance économique du pays.

« Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir » pour atteindre les objectifs de stabilité des prix et de plein emploi fixés par la Réserve fédérale, a déclaré M. Powell, qui a étudié à Princeton et à la faculté de droit de l’université Georgetown.

Qu’est-ce que la Fed ?

Le Congrès a créé la Réserve fédérale en 1913 afin de stabiliser le système monétaire et financier des États-Unis. Connue sous le nom de « Fed », l’institution est dirigée par sept gouverneurs, nommés par le président et confirmés par le Sénat pour des mandats de 14 ans.

Le président de la Fed, qui est l’un de ces sept gouverneurs, prend des décisions par consensus.

Un grand bâtiment avec des colonnes (© Samuel Corum/Anadolu Agency/Getty Images)
La Réserve fédérale des États-Unis, à Washington (© Samuel Corum/Anadolu Agency/Getty Images)

Le comité de l’Open Market de la Fed — un organe qui regroupe les sept gouverneurs et cinq présidents des banques régionales membres de la Réserve fédérale — vote pour fixer les taux d’intérêt. Le président de la Fed détient simplement une des 12 voix.

La Fed fonctionne de manière indépendante. Ni le Congrès ni la Maison Blanche ne peuvent passer outre à ses politiques et à ses décisions. Le président des États-Unis n’a pas le droit de limoger le patron de la Fed.

La Réserve fédérale est une agence indépendante du gouvernement qui possède des attributs à la fois du secteur public et du secteur privé. Bien que responsable devant le Congrès, elle ne dépend pas de crédits budgétaires.

La Fed a également pour tâche de réglementer les banques. M. Powell prendra ses fonctions à un moment où le taux de chômage est à son niveau le plus bas depuis 16 ans et où la bourse bat des records historiques.

Lors de la crise financière mondiale de 2008, la Fed a acquis l’équivalent de 4 000 milliards de bons du Trésors et de créances hypothécaires douteuses, elle a réduit considérablement les taux d’intérêt, qui sont tombés à un niveau proche de zéro, et elle a pris d’autres mesures encore afin d’empêcher l’effondrement des marchés financiers.

Ses 20 000 employés recueillent des statistiques économiques volumineuses qui permettent de prendre le pouls des marchés à travers le pays pour guider les décisions des gouverneurs.

Janet Yellen, la 14e présidente de la Fed et la première femme à en prendre la tête, continuera de siéger au Conseil des gouverneurs jusqu’en 2024. M. Powell a été nommé gouverneur par l’ancien président Barack Obama. Son mandat actuel de gouverneur s’achèvera en 2028.

Au boulot à vélo

Jerome Powell, fils d’avocat, a grandi à Washington. Il a travaillé comme assistant au Sénat, puis comme avocat, avant de changer de carrière et devenir banquier d’affaires. Il a également été sous-secrétaire au Trésor sous l’ancien président George H.W. Bush.

Le président Trump a applaudi l’expérience du secteur privé de M. Powell, assurant qu’il apportait au gouvernement « une perspective réaliste ».

D’après le Washington Post, M. Powell parcourt près de 13 kilomètres par jour à vélo pour se rendre au travail.