Emprisonnés à cause de leurs convictions [vidéo]

102

Les prisonniers politiques injustement détenus partout dans le monde ont non seulement perdu leur liberté, mais ont aussi été séparés de leurs proches. Parfois, depuis des années.

Avec la campagne #FreeToBeHome, Samantha Power, représentante permanente des États-Unis aux Nations unies, met un visage sur les individus et les familles qui ont été affectés par des détentions pour motifs politiques.

« Les détentions injustifiées d’individus en raison de leurs convictions, leur affiliation politique ou leur discours ne peuvent être tolérées. Aux familles de détenus : Nous ne vous avons pas oubliées. Nous continuerons à veiller à ce que vos récits et ceux des autres soient entendus, jusqu’à ce que ceux qui sont injustement détenus soient libérés », a-t-elle déclaré.