Être musulmane aux États-Unis : l’expérience d’Israa [vidéo]

Israa Al-Sayyed, avec le Capitole à l’arrière-plan (Département d’État)
Israa Al-Sayyed a forgé des liens d’amitié avec ses camarades à Washington. (Département d’État)

Pour la Palestinienne-Américaine Israa Al-Sayyed, être américaine et musulmane se conjugue parfaitement.

« Je suis comme toutes les autres », explique la jeune femme originaire du Tennessee. « J’ai simplement des convictions différentes sur certains points. »

Comme de nombreuses musulmanes américaines, Israa est titulaire d’un diplôme universitaire. En fait, aux États-Unis, les musulmanes sont tout aussi susceptibles que leurs coreligionnaires masculins d’avoir un diplôme d’études supérieures en poche, selon une étude de l’institut Gallup*.

« Un musulman doit être fier de sa religion, dit Israa. De même, un Américain doit être fier de son pays. »

Écoutez Israa parler de son quotidien avec ses camarades à l’université et de sa vie en général en tant que musulmane en Amérique :

 

*en anglais