Hommage à « Marvelous Mal », champion olympique et aviateur de Tuskegee

En 1948, Malvin G. Whitfield est le premier militaire américain en service actif à gagner une médaille d’or aux Jeux olympiques. Membre de la fameuse unité d’aviateurs africains-américains appelés Tuskegee Airmen, il a été inhumé le 9 juin au Cimetière national d’Arlington, près de Washington.

Surnommé « Marvelous Mal », Malvin Whitfield a représenté son pays pendant des dizaines d’année en qualité d’ambassadeur des sports pour l’Agence d’information des États-Unis.

Il s’est éteint à l’âge de 91 ans, en novembre 2015, dans un hôpital d’anciens combattants à Washington.

Neil Walsh, un ancien responsable du département d’État qui avait collaboré avec Malvin Whitfield, a salué la mémoire de son ami. Un « géant » et « une force de la nature », a-t-il rappelé dans son oraison funèbre à la Cathédrale nationale de Washington.

« Si jamais quelqu’un méritait la réputation d’être plus grand que nature, c’était bien Mal Whitfield, a dit Neil Walsh au Washington Post*. Travailler avec Mal était une aventure tous les jours. Pendant des décennies, Mal a construit un pont [de] confiance entre les États-Unis [et les autres pays]. Il a ouvert des portes. »

Man wearing track suit holding gold medal (© AP Images)
L’Américain Mal Whitfield pose avec sa médaille d’or après avoir remporté le 800 mètres aux Jeux olympiques d’été de Londres en 1948. (© AP Images)

En 1948, Malvin Whitfield remporte le 800 mètres et finit le relais gagnant de l’équipe américaine au 4 x 400 mètres. Il défend avec succès son titre du 800 mètres en 1952.

C’est en 1943 que Malvin Whitfield entre dans l’armée de l’air. Il devient membre du 100e escadron de chasseurs, qui relève du 332e groupe d’aviateurs de chasse. Il fait 27 sorties de combat pendant la Guerre de Corée.

Cet article se fonde sur des dépêches de l’Associated Press.

 

*en anglais