Ivanka Trump se recueille au monument de la Shoah à Varsovie

Grand mémorial en pierre (© Maciej Gillert/Gallo Images Poland/Getty)
Le monument à la mémoire du ghetto de Varsovie (© Maciej Gillert/Gallo Images Poland/Getty)

Dans le cadre de sa visite en Pologne où elle s’est rendue avec le président, Ivanka Trump, conseillère de la Maison Blanche, a rendu hommage aux victimes de la Shoah et à la mémoire de la communauté juive polonaise.

Accompagné par le grand-rabbin de Pologne, Michael Schudrich, Ivanka Trump a déposé une gerbe au monument aux héros du ghetto, le 6 juillet dernier. Le mémorial commémore le soulèvement du ghetto de Varsovie, qui a eu lieu en 1943 quand la population juive polonaise restante a tenté de se défendre contre les nazis. Malgré l’échec de ce soulèvement, c’est un symbole important de la révolte contre l’oppression allemande.

« C’était un privilège [pour moi] de me recueillir et de célébrer, avec gratitude, la mémoire de ceux qui se sont battus avec ténacité malgré la supériorité manifeste des forces allemandes. Le monument, érigé sur les décombres du ghetto de Varsovie, symbolise la lutte pour la liberté. Je suis profondément reconnaissante envers ceux qui se sont battus et tous ceux qui continuent de se battre aujourd’hui », a déclaré Ivanka Trump.

J’ai été très émue de visiter le monument aux héros du ghetto de Varsovie et le musée de l’Histoire des Juifs polonais

Ivanka Trump a également visité le musée de l’Histoire des Juifs polonais, qui retrace 1 000 ans d’histoire des Juifs polonais. La mission du musée est une mission de « souvenir et de protection de la mémoire de l’histoire des Juifs polonais, afin de permettre une compréhension et un respect mutuels parmi les Polonais et les Juifs ainsi que les autres sociétés d’Europe et du monde ».

La jeune femme accompagne le président dans son deuxième déplacement à l’étranger. Donald Trump s’est rendu en Pologne en amont du sommet du G20, groupe composé des 20 économies les plus riches du monde, qui s’est tenu les 7 et 8 juillet à Hambourg (Allemagne).

Dans son allocution du 6 juillet au peuple polonais, le président Donald Trump a rendu hommage à la « population juive pleine de vie, la plus grande d’Europe, [qui] a été réduite presque à néant quand les nazis ont méthodiquement massacré des millions de citoyens juifs polonais, ainsi que de nombreux autres, pendant l’occupation allemande ».

« Nous saluons votre noble sacrifice et vous promettons de ne jamais oublier votre combat pour la Pologne et pour la liberté », a déclaré le président américain.