John Kerry : La lutte contre le changement climatique doit continuer [vidéo]

101

Nous devons continuer à progresser dans la lutte contre le changement climatique, a déclaré le secrétaire d’État John Kerry lors de la conférence de l’ONU sur le changement climatique de 2016, tenue à Marrakech, au Maroc.

L’année a été historique en matière d’action pour le climat. En décembre 2015, près de 200 pays réunis à Paris ont convenu d’un plan visant à limiter la hausse des températures mondiales à un niveau bien en-deçà de 2 oC. Des dizaines d’entre eux ont ratifié l’accord, conduisant à son entrée en vigueur à l’heure même où la communauté internationale s’accordait pour réduire l’utilisation des hydrofluorocarbures. Et ce, tandis qu’elle plaçait l’aviation civile internationale sur la voie d’une croissance écologique durable.

Mais, comme le secrétaire d’État John Kerry le dit dans la vidéo ci-dessus, « nous ne pouvons pas attendre trop longtemps avant de traduire les connaissances scientifiques dont nous disposons à ce jour en mesures politiques, indispensables pour faire face à ce problème. »

Lors d’une semaine de voyages éclair qui l’ont mené de l’Océanie à l’Antarctique, en passant par le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Amérique du Sud, le chef de la diplomatie américaine a observé de très près les effets du changement climatique et les efforts entrepris par les populations pour y faire face et lutter contre le réchauffement de la planète.

Sur le continent le plus australe du monde, John Kerry a mis le pied sur l’inlandsis Ouest-Antarctique. Si celui-ci se brisait et fondait dans la mer, cela suffirait à élever le niveau global des océans de 4 ou 5 mètres. C’est à nous qu’il revient d’avoir la volonté d’inverser le processus du changement climatique, a souligné le secrétaire d’État en conclusion.

« Chaque personne peut faire changer les choses » en demandant aux politiciens de rendre des comptes et en passant à l’action au niveau des collectivités, a-t-il affirmé. « Je compte sur vous. »