La 5G débarque. Préparez-vous !

L’arrivée imminente de l’internet sans fil 5G fait parler d’elle. La 5e génération de réseau de téléphonie mobile haut débit, très attendue des consommateurs comme des entreprises, va révolutionner la technologie par ses connexions ultrarapides, ses temps d’attente réduits et une foule de nouvelles applications.

Si son ancêtre, la 4G, a ouvert la voie à l’utilisation généralisée de l’internet mobile, la 5G sera jusqu’à 100 fois plus rapide et permettra de télécharger des films quasi instantanément, de rendre les voitures autonomes plus sûres et d’envoyer aux médecins et au personnel infirmier des données en temps réel concernant les signes vitaux de patients situés à distance.

Cette technologie, que les entreprises américaines cherchent à commercialiser au plus vite, va également régler les problèmes de congestion rencontrés par les réseaux mobiles actuels quand trop de personnes utilisent simultanément le même signal envoyé par les antennes-relais de téléphonie mobile.

La course est lancée

La 5G sera déployée progressivement au fur et à mesure de la mise en place de nouvelles infrastructures* aux États-Unis et à travers le monde. Les fabricants et les opérateurs se livrent une concurrence acharnée pour être les premiers à mettre en vente des téléphones 5G d’ici le début de 2019.

Les nouvelles infrastructures doivent être capables d’héberger le trafic que vont générer les milliards d’appareils gourmands en bande passante, connectés au web, notamment les smartphones HD, les caméras de sécurité, les montres connectées et le matériel de réalité virtuelle et augmentée.

Pour cela, il va falloir installer beaucoup d’antennes-relais supplémentaires. Et les consommateurs vont devoir investir dans de nouveaux appareils munis de la technologie 5G car leurs smartphones actuels, 3G et 4G, ne parviendront pas à se connecter au nouveau réseau ultrarapide

Lors d’un sommet sur la 5G à la Maison-Blanche, le 28 septembre dernier, où étaient réunis des leaders du secteur, des représentants des organismes de réglementation et des législateurs, Larry Kudlow, conseiller économique du président, a prédit que cette innovation allait déclencher « un vent de perturbation créative », créer des emplois et faire croître l’économie.

Pour Ajit Pai, le président de la Commission fédérale des communications (FCC), la 5G « fera naître de nouveaux services et de nouvelles applications qui amélioreront notre niveau de vie ».

Dans la plupart des pays, le passage complet à la 5G devrait être achevé d’ici 2020. Mais dans quelques endroits, son déploiement préliminaire a déjà débuté.

Le géant des télécommunications Verizon a récemment commencé à proposer des services haut débit 5G limités aux particuliers, à Houston, Indianapolis, Los Angeles et Sacramento. Ses concurrents américains prévoient aussi de lancer des services d’ici 2019.

Ailleurs dans le monde, le Qatar et les Émirats arabes unis ont introduit le service 5G dans certaines zones de leurs pays, et la Corée du Sud a offert un réseau 5G limité lors des Jeux olympiques d’hiver de 2018.

Le meilleur des mondes

La 5G pourrait transformer la prestation des soins médicaux. Aujourd’hui, certaines applis permettent déjà aux patients de transmettre à leur médecin des données médicales sur le web, comme la tension artérielle et le taux glycémique. Mais la technologie 5G pourrait quant à elle faciliter les opérations chirurgicales à distance et créer des environnements hospitaliers virtuels pour traiter les patients.

Et l’utilisation de la 5G s’étendra probablement au-delà des appareils mobiles. Les analystes estiment qu’elle pourrait même finir par remplacer le réseau câblé.

Malgré l’enthousiasme que provoque l’arrivée de la 5G, le potentiel de cette innovation technologique ne sera pas pleinement apparent tant qu’elle n’aura pas été entièrement intégrée à notre quotidien. Voici une rétrospective et un aperçu de ce qui nous attend. Mais c’est à partir de 2020 que la véritable histoire va commencer.