La Maison Blanche accueille des présidents d’îles du Pacifique

C’est la première fois que les présidents de la République des Palaos, des Îles Marshall et des États fédérés de Micronésie ont été reçus ensemble à la Maison Blanche.

Ces dirigeants, respectivement Tommy Remengesau, Hilda Heine et David Panuelo, se sont entretenus avec le président Trump le 21 mai.

Les trois États insulaires sont liés aux États-Unis par un accord qui prévoit notamment la prise en charge par les forces armées américaines de leur sécurité et de leurs affaires en matière de défense.

Nous « réaffirmons ensemble l’intérêt que nous portons à une région Indo-Pacifique libre, ouverte et prospère », ont déclaré* le président des États-Unis et ses homologues de ces trois pays ayant le statut d’« État libre associé ». « Nous reconnaissons le caractère unique, historique et spécial de nos relations et réaffirmons les engagements de nos pays au titre des accords de libre association. »

Les États-Unis travaillent en étroite collaboration avec ces îles du Pacifique en vue de :

  • porter secours aux victimes de catastrophes naturelles ;
  • combattre la pêche illégale ;
  • promouvoir le développement économique ;
  • renforcer l’État de droit ; et
  • soutenir la résilience environnementale des îles du Pacifique.

Les dirigeants ont déclaré qu’ils encourageraient les investissements du secteur privé, le commerce entre leurs pays et les liens entre leurs peuples.

 

*en anglais