Les États-Unis et le Vietnam : un partenariat précieux

Les relations entre les États-Unis et le Vietnam se sont révélées fructueuses pour les deux pays, comme le démontrent le développement de la coopération sur les questions politiques, sécuritaires et économiques ainsi que le resserrement des liens entre leurs peuples.

« L’Amérique attache un caractère incroyablement spécial à sa relation avec le Vietnam », a déclaré le secrétaire d’État, Mike Pompeo, au ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors d’un déplacement à Hanoï en juillet 2018.

Infographie présentant des statistiques sur le commerce bilatéral et les étudiants vietnamiens aux États-Unis (Département d’État./S. Gemeny Wilkinson)
(Département d’État./S. Gemeny Wilkinson)

En août dernier, M. Pompeo a noté* « la croissance remarquable » de la relation bilatérale américano-vietnamienne « et la cadence rapide de changements positifs au Vietnam ».

Les relations entre les États-Unis et le Vietnam connaissent une embellie depuis la normalisation des liens diplomatiques entre eux, en 1995. Les deux pays ont travaillé ensemble pour panser les plaies de la guerre, notamment en œuvrant au rapatriement de la dépouille mortelle de soldats américains.

En outre, les États-Unis ont élargi leur relation avec le Vietnam en matière de sécurité. C’est à Hanoï que le président Trump et son homologue nord-coréen, Kim Jong-un, se réuniront les 27 et 28 février.

« L’avenir de nos deux nations est radieux, et notre amitié est encore plus prometteuse », a assuré M. Pompeo.

Cet article a été écrit par Lenore T. Adkins, pigiste.

 

*en anglais