Les relations commerciales entre les Néerlandais et les Américains remontent à bien longtemps, à 1609 en fait, quand le navire hollandais Half Moon a jeté l’ancre dans le port de l’île de Manhattan, à New York.

« Depuis, les deux pays n’ont cessé de faire du commerce et d’investir entre eux », a déclaré à la presse le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, lors d’une visite officielle à Washington en juillet 2018.

De nos jours, des biens et services américains à hauteur de près de 50 milliards de dollars sont exportés tous les ans aux Pays-Bas, notamment du pétrole, des fournitures médicales et des produits électroniques. Pour leur part, les États-Unis importent des produits hollandais d’une valeur approchant les 25 milliards de dollars, y compris des machines, des fournitures médicales et des produits chimiques, ainsi que de la bière de qualité et des bulbes de tulipes.

« Notre amitié profonde est ancrée dans notre attachement à la démocratie et à l’État de droit. Nous œuvrons de concert pour promouvoir la paix, la prospérité et la liberté en Europe et dans le monde entier », a déclaré le secrétaire d’État* Mike Pompeo.

Les investissements des Pays-Bas aux États-Unis sont particulièrement importants dans les secteurs de l’agriculture et de l’horticulture sous serre de même que dans la gestion de l’eau, l’énergie éolienne et la construction écologique – tous des domaines dans lesquels les Néerlandais se distinguent.

Célèbres pour leur leadership mondial dans l’innovation et leur esprit d’entreprise favorisant les start-up, les Pays-Bas sont les co-organisateurs, avec les États-Unis, du neuvième Sommet mondial de l’entrepreneuriat* (GES) qui se tiendra à La Haye du 3 au 5 juin.

Depuis 2010, quand les États-Unis ont accueilli le premier GES, ces sommets ont réuni des milliers d’entrepreneurs, d’investisseurs, de soutiens de l’écosystème entrepreneurial et de représentants de gouvernements du monde entier. Résultat : un engagement à hauteur de plus d’un milliard de dollars en nouveaux capitaux de la part de gouvernements et du secteur privé en faveur d’entrepreneurs aux quatre coins de la planète.

« Cet évènement met en relief l’engagement de nos deux pays aux plus hauts niveaux en faveur de l’entrepreneuriat et de l’innovation », a souligné M. Pompeo.

« Nous réunirons, sous le thème The Future Now (L’avenir Maintenant), des entrepreneurs parmi les plus inspirants du monde et des investisseurs pour relever les défis mondiaux et créer la prospérité économique », a ajouté le secrétaire d’État.

 

*en anglais