Les États-Unis lancent l’Alliance internationale pour la liberté religieuse

Vingt-six pays des quatre coins du globe se sont joints aux États-Unis pour créer officiellement l’Alliance internationale pour la liberté religieuse.

« L’Alliance unira des pays puissants et tirera parti de leurs ressources pour bloquer la route aux acteurs malveillants et plaider en faveur des persécutés, des personnes sans défense et des personnes vulnérables », a déclaré* le secrétaire d’État Michael R. Pompeo le 5 février.

Photo de Mike Pompeo assis à une table avec d’autres personnes, et une citation sur l’Alliance internationale pour la liberté religieuse (Département d’État/Ron Przysucha)

Les membres de l’Alliance se sont engagés à respecter la Déclaration de principes*, en vertu de laquelle ils acceptent de s’opposer, publiquement comme en privé, à tous les abus et violations des droits de l’Homme.

« Notre mission rassemble une gamme de nationalités, de systèmes politiques et de principes », a noté M. Pompeo lors de la première réunion de l’Alliance, tenue le 5 février au département d’État.

Plus de 8 personnes sur 10 vivent dans le monde aujourd’hui là où elles ne peuvent pas pratiquer librement leur foi, a souligné le chef de la diplomatie américaine.

« Nous condamnons les terroristes et les extrémistes violents qui ciblent les minorités religieuses, que ce soit les yazidis en Irak, les hindous au Pakistan, les chrétiens dans le nord-est du Nigeria ou les musulmans en Birmanie », a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’État avait d’abord annoncé la création de l’Alliance en juillet 2019, à l’occasion de la deuxième édition de la Conférence pour l’avancement de la liberté de religion dans le monde, organisée annuellement.

Photo de trois bougies qui brûlent, avec une citation sur le droit de pratiquer sa religion ou de n’en avoir aucune (© Shutterstock)

« La liberté de religion ou de croyance n’est pas un idéal occidental ; c’est au contraire le socle des sociétés », a noté M. Pompeo.

 

*en anglais

Les pays suivants sont les membres fondateurs de l’Alliance internationale pour la liberté religieuse :

  • Albanie
  • Autriche
  • Bosnie-Herzégovine
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Colombie
  • Croatie
  • Estonie
  • Royaume-Uni
  • Gambie
  • Géorgie
  • Grèce
  • Hongrie
  • Israël
  • Kosovo
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Malte
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • République tchèque
  • Royaume-Uni
  • Sénégal
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Togo
  • Ukraine