La Garde nationale américaine est en première ligne dans la lutte contre cette maladie dévastatrice qu’est le coronavirus (COVID-19). Ces Américains illustrent la double mission de cette force militaire : être prête à répondre aux urgences nationales et à participer à des missions militaires à l’étranger.

Caractéristique unique dans l’armée américaine, les « soldats citoyens » de la Garde nationale* ont également des emplois dans le civil ou suivent des études universitaires tout en continuant leur entraînement militaire à temps partiel.

Ils peuvent être mobilisés sans préavis par le président des États-Unis ou par le gouverneur de leur État.

Le 22 mars, le président Trump a réquisitionné le soutien fédéral total de la Garde nationale pour lutter contre le COVID-19 dans les États les plus durement touchés, à savoir la Californie, New York et Washington. Ces autorisations rationalisent l’accès de chaque État à des ressources fédérales, mais laissent aux gouverneurs des États le contrôle des activités de leurs unités respectives de Garde nationale.

Des soldats en train de mettre de la nourriture dans des cartons (© Rich Pedroncelli/AP Images)
Des membres de la Garde nationale de Californie remplissent des cartons de nourriture dans une banque alimentaire de Sacramento (Californie), le 21 mars. (© Rich Pedroncelli/AP Images)

Plus de 8 000 membres de la Garde nationale sont actuellement déployés dans tout le pays, en réponse au COVID-19 dans les 50 États, les trois territoires et le District de Columbia.

« Nos formidables soldats de la Garde nationale accomplissent diverses tâches, comme d’apporter leur soutien à des centres de dépistage au volant, de livrer des repas pour protéger les populations vulnérables ainsi que d’aider les États à planifier et à coordonner leurs réponses internes », a déclaré le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, lors d’une conférence de presse, le 23 mars.

Chaque État adapte l’assistance de sa Garde nationale à ses propres besoins. En Floride et en Louisiane, les troupes prêtent main-forte aux agents de santé pour effectuer des tests de dépistage du COVID-19. Dans l’Arkansas, les soldats répondent aux appels téléphoniques des services d’information de santé publique qui sont débordés. Et des membres de la Garde nationale du Maryland, de Pennsylvanie et du Wisconsin ont transporté et aidé des habitants de leurs États qui auraient pu être contaminés sur des bateaux de croisière.

« L’une des plus importantes missions de la Garde nationale est de soutenir nos propres communautés », a indiqué le major général Anthony Carrelli, l’adjudant général de la Garde nationale de Pennsylvanie. « Assister et servir nos voisins est un effort très personnel, car c’est aussi là que nous vivons. Nous sommes tous dans le même bateau. »

 

*en anglais