Les Vénézuéliens descendent en masse dans la rue pour protester contre Maduro

Des dizaines de milliers de Vénézuéliens ont déferlé dans les rues de Caracas, répondant le 6 avril à l’appel du président par intérim, Juan Guaido, à intensifier la pression sur Nicolas Maduro pour le forcer à quitter le pouvoir.

Depuis des semaines, le pays subit des pénuries d’eau et de nourriture ainsi que des coupures d’électricité, des épreuves qui découlent toutes de la corruption et de la mauvaise gestion du régime Maduro. Juan Guaido a été reconnu comme le président par intérim du Venezuela par les États-Unis et plus de 50 autres pays.

« Une chose est claire aujourd’hui », a déclaré Juan Guaido à la foule rassemblée. « Le Venezuela ne craint rien et continuera à manifester dans les rues tant qu’on n’aura pas obtenu la liberté. »

Selon le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), près de 3,4 millions de Vénézuéliens ont été déplacés et des millions d’autres souffrent de malnutrition. Les États-Unis ont réagi à cette situation en multipliant les efforts pour acheminer au peuple du Venezuela l’aide humanitaire cruciale dont il a besoin, et ils ont récemment demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de se réunir pour répondre à la crise.

 

Cet article se fonde sur des dépêches de l’Associated Press.