Peu ou pas d’argent ? Réalisez vos projets d’entreprise grâce au bootstrapping

Lettres de Scrabble formant les mots « Startup Business », avec à côté, deux crayons de couleur et une calculatrice. (Dennis Skley/Creative Commons)
(Dennis Skley/Creative Commons)

Comment lancer une entreprise sans argent déjà de côté ni accès au crédit ?

Essayez le bootstrapping.

Le bootstrapping permet de lancer une nouvelle entreprise sans capital, ni prêt bancaire ou investisseurs. Pour cela, les entrepreneurs en herbe doivent travailler dur et parfois même taper dans leurs économies pour démarrer leur projet.

Les entreprises mises en route par le biais du bootstrapping traversent généralement deux phases :

  • Fonds d’amorçage : il s’agit des économies personnelles ou de l’argent emprunté aux amis ou à la famille pour couvrir au moins les coûts de lancement. Certains entrepreneurs exercent plusieurs emplois afin de rassembler des fonds supplémentaires destinés à soutenir le projet.
  • Financement par les clients : pendant cette deuxième phase, les entrepreneurs réinvestissent tout l’argent reçu des clients dans l’entreprise afin de la faire croître. La croissance est lente, généralement, car tout l’argent gagné sert à couvrir les coûts d’opération pour maintenir l’entreprise à flot.

Certains entrepreneurs accomplis offrent quelques conseils sur le bootstrapping, suggérant par exemple de vendre des produits et services à forte marge*, ou soulignant l’importance d’établir des partenariats. Si vous doutez encore des avantages de cette stratégie, consultez cette liste de sociétés très rentables* qui ont commencé avec le bootstrapping.

Les chemins pour réaliser ses rêves d’entreprises sont nombreux. Des rassemblements, tel le 6ème Sommet mondial de l’entrepreneuriat au mois de juillet, permettent aux jeunes entrepreneurs d’échanger des idées avec leurs pairs et les aident à concrétiser leurs projets.

 

*en anglais