Questions-réponses : Pompeo s’adresse aux Iraniens [vidéo]

Lors d’un échange virtuel avec des Iraniens et des membres de la diaspora iranienne, le secrétaire d’État Mike Pompeo a répondu à leurs questions sur USAdarFarsi, la plateforme américaine en persan.

Parmi plus de 100 000 questions posées en février, M. Pompeo a répondu à celles ayant trait au soutien des États-Unis pour le peuple iranien, aux sanctions américaines contre le régime iranien et à la manière dont ces politiques affectent les Iraniens moyens.

 

 

Une personne a soulevé la question des hauts fonctionnaires qui envoient leurs enfants faire des études à l’étranger.

« Ils prennent votre argent et ils envoient leurs enfants à l’étranger pour qu’ils fassent leurs études, fassent des achats, profitent des libertés dont nous jouissons ici aux États-Unis parce que (…) leur pays n’est pas assez bien pour leurs [familles] », a déclaré le secrétaire d’État.

Mike Pompeo a insisté sur le fait que les politiques des États-Unis visaient à punir les membres du régime qui portent atteinte aux droits de l’Homme du peuple iranien.

En dépit du contrôle strict que le gouvernement iranien exerce sur le contenu en ligne et le comportement des utilisateurs, 60 % des Iraniens sont connectés à l’internet. USAdarFarsi rapporte qu’entre 60 % et 70 % de ses abonnés habitent en Iran.

Le secrétaire d’État a encouragé ses interlocuteurs à faire des demandes de visa pour venir étudier aux États-Unis.

« Il y a beaucoup d’Iraniens ici maintenant, a-t-il dit, et je pense qu’ils ont une occasion formidable de découvrir la liberté qui existe aux États-Unis. Quand ils retourneront chez eux, nous espérons qu’ils œuvreront pour apporter la liberté dans leur pays aussi. »