Des ordinateurs qui pensent et réagissent comme des humains, mais plus vite, servent déjà à diagnostiquer les maladies, conduire des véhicules et prévoir les catastrophes naturelles. Mais la puissance de ces machines capables de simuler l’intelligence, ou l’intelligence artificielle (IA), ne va cesser de croître.

Conscient de l’importance de l’IA, le président Trump a annoncé le 11 février l’American AI Initiative*, une initiative qui vise à promouvoir la recherche et le développement dans le domaine de l’intelligence artificielle ainsi qu’à édifier un cadre éthique.

« Conserver le leadership américain dans l’intelligence artificielle est d’une importance capitale pour le maintien de la sécurité économique et nationale des États-Unis », a déclaré le président Trump*.

Image d’une voiture intelligente générée par ordinateur (© John Locher/AP Images)
La technologie des voitures intelligentes est présentée sur écran au stand Intel du CES, le salon consacré à l’innovation technologique, à Las Vegas. (© John Locher/AP Images)

L’initiative se concentre sur 5 aspects :

  • Investir dans la recherche et le développement dans l’IA par le biais des agences gouvernementales et de l’appui au secteur privé et au monde universitaire.
  • Faciliter l’accès aux ressources publiques comme les données fédérales et les modèles informatiques.
  • Développer des normes et des directives pour l’avenir de la recherche dans l’IA.
  • Renforcer la main d’œuvre spécialisée dans l’IA en créant des programmes de bourses et de formations qui permettront aux travailleurs d’acquérir des compétences pertinentes.
  • Dialoguer avec la communauté internationale afin de développer un environnement propice à la recherche dans l’IA et respectueux de la propriété intellectuelle.

La prochaine génération d’IA aura un impact énorme sur la vie des gens, de la transformation des soins de santé à la simplification de la chaîne d’approvisionnement, en passant par l’amélioration de l’éducation.

C’est pourquoi l’initiative non seulement encourage le développement de l’IA, mais elle ouvre aussi la voie à l’établissement de lignes directrices et de règles qui permettront d’éviter que la technologie ne soit exploitée de façon abusive.

« L’American AI Initiative » est ancrée dans le principe fondamental qu’aux États-Unis, l’IA ne doit jamais être utilisée au détriment de nos libertés civiles et de nos droits », a déclaré Michael Kratsios, conseiller à la science à la Maison Blanche, dans une tribune libre parue dans le magazine Wired.

 

*en anglais