Donald Trump et Kim Jong-un en train de se serrer la main, des drapeaux américains et nord-coréens à l’arrière-plan (© Evan Vucci/AP Images)
(© Evan Vucci/AP Images)

Sommet historique entre les États-Unis et la Corée du Nord

Le président Trump a rencontré le leader nord-coréen Kim Jong-un le 12 juin à Singapour. Voici quelques moments forts de cet événement remarquable.

DERNIÈRES ACTUALITÉS

Un tournant historique

Deux mains tenant un document signé (© Saul Loeb/AFP/Getty Images)
(© Saul Loeb/AFP/Getty Images)

Lire la déclaration conjointe États-Unis-Corée du Nord

KimJong-un et le président Trump s’avançant sur un podium, des documents à la main avec des drapeaux à l’arrière-plan (© Anthony Wallace/AP Images)
À la clôture du sommet historique du 12 juin à Singapour, le président Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un ont signé une déclaration conjointe. Vous pouvez en lire ici la version intégrale.

Le sommet entre les États-Unis et la Corée du Nord – le premier jamais tenu – représente un événement remarquable dans l’histoire des deux pays. Le président Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un ont enclenché un processus visant à surmonter des décennies de tensions et à ouvrir la voie vers un nouvel avenir de paix, de prospérité et de sécurité dans la péninsule coréenne et le reste du monde.

« Nous sommes très fiers de ce qui a eu lieu aujourd’hui », a déclaré le président Trump le 12 juin, lors de la cérémonie de signature de la déclaration conjointe des deux pays. « Beaucoup de bonne volonté, beaucoup de travail et beaucoup de préparatifs y ont mené. Je tiens à remercier tous les membres des deux parties. Le secrétaire d’État Pompeo et tous ses homologues étaient absolument fantastiques. »

S’avancer sur une voie nouvelle

Deux hommes s’avançant le long d’un couloir (La Maison Blanche)
(La Maison Blanche)

Les deux leaders ont eu un tête-à-tête avant d’être rejoints par leurs délégations pour une réunion plus générale. Les deux dirigeants ont signé une déclaration conjointe dans laquelle le président Trump s’engage à donner des garanties de sécurité à la Corée du Nord, et le leader nord-coréen Kim réaffirme son attachement à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Œuvrer de concert

Deux hommes assis, des drapeaux et une armoire étagère à l’arrière-plan (La Maison Blanche)
(La Maison Blanche)

« Je sais que nous aurons un succès énorme ensemble, et nous résoudrons un grand problème, un grand dilemme qui, à ce jour, n’avait pas pu être résolu. Je sais qu’en travaillant ensemble, nous trouverons la solution », a déclaré le président Trump.

Deux mains tendues l’une vers l’autre, avec des drapeaux en arrière-plan, et une citation sur la photo (© Evan Vucci/AP Images)
(© Evan Vucci/AP Images)

Dernière info de Singapour

Un homme s’exprimant à un pupitre, debout sous une banderole du « Sommet de Singapour », face à une foule de gens (© Win McNamee/Getty Images)
(© Win McNamee/Getty Images)

« L’objectif ultime que nous attendons de la diplomatie avec la Corée du Nord n’a pas changé, a déclaré le secrétaire d’État Mike Pompeo lors d’un point de presse tenu le 11 juin à Singapour, à la veille du sommet prévu entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un.

« La dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne est la seule issue que les États-Unis accepteront », a souligné M. Pompeo.

Trump se prépare à rencontrer le leader nord-coréen

Donald Trump flanqué de gardes militaires (© Mark Wilson/Getty Images)
(© Mark Wilson/Getty Images)

« La dénucléarisation de la péninsule coréenne pourrait introduire une nouvelle ère de prospérité, de sécurité et de paix pour tous les Coréens – du Nord et du Sud – et pour tous les gens du monde », a déclaré le président Trump lors d’une conférence de presse tenue le 7 juin en compagnie du Premier ministre japonais Shinzō Abe, à la Maison Blanche.

Le 12 juin, M. Trump aura un entretien avec le leader nord-coréen Kim Jong-un dans un hôtel de Singapour, sur l’île de Sentosa. Un dispositif de sécurité a été mis en place pour y accueillir les deux dirigeants.

MM. Trump et Abe avancent sur une estrade dans les jardins de la Maison Blanche devant un pool de journalistes (© Andrew Harrer/Bloomberg/Getty Images)
Le président Trump, à gauche, et le Premier ministre japonais Shinzō Abe se serrent la main à la fin d’une conférence de presse à la Maison Blanche. (© Andrew Harrer/Bloomberg/Getty Images)

Lors de la conférence de presse du 7 juin, le président Trump a tenu à remercier le Premier ministre Abe en ces termes : « Notre partenariat a été inestimable dans les efforts pour parvenir à ce moment important, et nous resterons en étroite communication dans les prochaines semaines. » M. Trump a également remercié le président sud-coréen Moon Jae-in pour son appui.

Plus tard dans la journée, le secrétaire d’État Mike Pompeo a déclaré lors d’un point de presse : « Le président Trump a de l’espoir pour ce sommet, mais il s’y rend les yeux grand ouverts. »

« Nous avons vu tous les accords inadéquats qui ont été conclus dans le passé. Mais soyez certains que le président Trump n’acceptera pas de mauvaise affaire », a souligné M. Pompeo.

Tout au long du processus, les États-Unis étaient unis avec le Japon et la Corée du Sud dans leur réponse aux menaces de la Corée du Nord, a précisé le secrétaire d’État. Et il s’est dit convaincu que la Corée du Nord partageait une vision plus positive de l’avenir.

« Nous attendons avec intérêt d’être à Singapour dans les prochains jours », a ajouté M. Pompeo.

Rows of people in costume with arms raised (© AP Images)

Chronologie des relations diplomatiques entre les États-Unis et la Corée du Nord

Le sommet à venir entre les États-Unis et la Corée du Nord n'est pas la première tentative d’instaurer la paix dans la péninsule coréenne. Voici une brève chronologie des relations diplomatiques entre les deux pays.

(© AP Images)