Cybersécurité

Vue en contre-plongée de tours de télécommunications avec le ciel bleu et quelques nuages en arrière-plan (© Sattaya/Shutterstock)

5G : à qui peut-on se fier ?

La 5G sera bientôt partout. Mais peut-on faire confiance aux entreprises qui installent ces réseaux ? Comment savoir si nos données ne risquent pas d’être compromises ?
Un fond bleu avec des étoiles rappelant le drapeau américain et des séries de 1 et de 0 (© iStock)

Sécuriser le cyberespace, une nécessité

Les États-Unis coopèrent avec des pays partenaires pour prévenir les activités malveillantes dans le cyberespace tout en préservant les nombreux avantages de l’internet dont jouissent les peuples et les pays libres.
Image d’un globe terrestre avec des cyberconnexions surimposées partout, et une citation sur la cybersécurité à droite (Département d’État/D. Thompson)

Le processus de Varsovie favorise la stabilité dans le cyberespace

Un partenariat international sur la paix au Moyen-Orient cherche à renforcer la cybersécurité face aux menaces croissantes dans la région et au-delà.
(Département d’État/S. Gemeny Wilkinson)

Pourquoi la 5G inquiète l’Amérique

Les technologies 5G seront la base des futures économies. Il est donc impératif de protéger la 5G contre les entreprises et les pays malhonnêtes.
Graphic illustrating 4G core and edge (State Dept./S. Gemeny Wilkinson)

La 5G élimine la distinction entre cœur et périphérie

Au fur et à mesure que la 5G se développe, les changements technologiques affectent la sécurité des nouveaux réseaux mobiles. Les cadres logiciels de la 4G deviennent rapidement obsolètes.
Illustration de symboles sur un panneau numérique (© Solarseven/Shutterstock)

La 5G fait craindre pour la propriété intellectuelle mondiale

Le vol des idées nuit aux travailleurs. À l'heure où l'économie est de plus en plus connectée par la 5G, il est vital d'établir des réseaux fiables où les idées sont protégées.
Logo de la société Huawei (© Andy Wong/AP Images)

Les États-Unis ne partageront pas de renseignements avec des partenaires compromis

Les États-Unis considèrent que la présence d’équipements de Huawei dans quelque partie que ce soit du réseau 5G constitue un risque inacceptable pour la sécurité nationale.
Trois personnes se serrant la main (Département d’État/Ron Przysucha)

L’Australie, le Japon et les États-Unis s’emploient à améliorer la sécurité...

Les trois pays ont annoncé leur volonté d’accroître la présence de la police maritime dans la zone indopacifique.
Le logo ‘5G’ superposé sur une image floue (© Manu Fernandez/AP Images)

La sécurité de la 5G fait l’objet d’un consensus à Prague

Des pays ont envoyé des représentants à Prague pour élaborer des normes visant la sécurité des réseaux de télécommunications ultra-rapides de la 5G.