Un monument en hommage aux personnes asservies qui ont construit une université

Vue aérienne d’un monument circulaire avec de nombreux arbres autour sur un campus et des montagnes en arrière-plan (© Sanjay Michael Suchak/UVA Today)
Vue aérienne du nouveau Monument à la mémoire des ouvriers asservis à l’université de Virginie-UVA (© Sanjay Michael Suchak/UVA Today)

Consciente de son passé d’institution qui a asservi 4 000 personnes pour faire construire ses bâtiments et entretenir son domaine, l’Université de Virginie (UVA) a érigé un monument pour rendre hommage à ces esclaves.

Le Memorial to Enslaved Laborers* honore les hommes, femmes et enfants qui ont été contraints de vivre et de trimer sur ce site du début des travaux de construction, en 1817, jusqu’en 1865, quand la guerre de Sécession a mis fin à l’esclavage. Pour créer ce monument commémoratif, les étudiants de l’UVA ont fait appel à la participation des habitants de Charlottesville, la ville où l’université se situe, et des descendants d’ouvriers asservis.

Vue nocturne d’une allée éclairée par des lampes au sol longeant un mur circulaire (© Sanjay Michael Suchak/UVA Today)
Le monument commémoratif « Memorial to Enslaved Laborers » à l’université de Virginie. (© Sanjay Michael Suchak/UVA Today)

Pendant les travaux de construction et d’entretien initiaux de l’université, les ouvriers asservis étaient chargés de tâches diverses, dont le débroussaillement du terrain, le transport et la taille des pierres de carrière, la coupe du bois et son entreposage, ainsi que la cuisine et d’autres besognes quotidiennes au service des étudiants et des professeurs. Comme les archives n’indiquent pas le nom d’un grand nombre de ces ouvriers, seules leurs tâches et leurs relations familiales sont indiquées sur le monument. Mais lorsque leur nom est connu, comme dans le cas d’Isabella Gibbons, une cuisinière, il y est spécifiquement inscrit.

Gros plan sur des noms et d’autres inscriptions sur un mur (© Sanjay Michael Suchak/UVA Today)
Gros plan du Memorial to Enslaved Laborers. Il recense les ouvriers asservis en citant leurs tâches et leurs relations familiales quand leur nom n’est pas connu. (© Sanjay Michael Suchak/UVA Today)

Thomas Jefferson, le troisième président des États-Unis et auteur de la Déclaration d’indépendance, a fondé l’université de Virginie dont il a également été l’architecte. Certains ouvriers asservis appartenaient à l’université, et les autres étaient loués à des propriétaires d’esclaves de la région ; l’un d’entre eux au moins appartenait à Jefferson lui-même, d’après le New York Times.

Le monument commémoratif est situé près de la Rotonde, la caractéristique principale de l’université, le long d’un sentier emprunté par les étudiants.

Article publié initialement le 20 août 2020.

*en anglais