Une attaque contre la liberté religieuse où que ce soit est un affront à la liberté religieuse partout

Des policiers repoussant des femmes lors d’une manifestation (© Guang Niu/Getty Images)
Heurts entre des policiers chinois et des manifestants ouïgours en 2009, à Urumqui, capitale de la Région autonome ouïgoure du Xinjiang en Chine. (© Guang Niu/Getty Images)

Les États-Unis sont des défenseurs sans pareil de la liberté de religion, une valeur américaine qui leur est chère et un droit inaliénable. Mais ce droit fondamental est en danger à travers le monde.

« Nous ne resterons toutefois pas les bras croisés alors que des gens sont tués, emprisonnés, harcelés ou torturés en raison de leur foi », a affirmé le secrétaire d’État Michael R. Pompeo dans une déclaration faite le 22 octobre à l’occasion de la Journée de la liberté de religion dans le monde. Nous défendrons et resterons solidaires de tous ceux qui cherchent à vivre selon les préceptes de leur foi. »

Cette année marque le 21e anniversaire de la Loi de 1998 sur la liberté de religion dans le monde, qui a fait de la promotion et de la défense de la liberté de religion dans le monde l’une des priorités fondamentales de la politique étrangère américaine.

Les attaques continues contre la liberté de religion dans le monde sont déplorables et inacceptables. Sans réserve aucune, nous resterons solidaires des survivants de la persécution et affronterons les pays qui ne protègent pas le plus fondamental des droits inaliénables. Nous ne resterons pas les bras croisés. Nous ne garderons pas le silence.

Les pères fondateurs voyaient dans la liberté de religion non pas une création de l’État, mais un droit inaliénable de l’être humain.

Deux femmes dans un endroit boisé (© Mel Evans/AP Images)
Des membres de l’organisation de femmes musulmanes et juives Sisterhood of Salaam Shalom se tiennent à côté d’arbres et d’un poteau sur lequel est inscrit « Que la paix triomphe sur Terre ». (© Mel Evans/AP Images)

Plus de 80 % de la population mondiale vit actuellement dans des pays soumis à des restrictions importantes ou graves à la liberté de religion, dont la Chine et l’Iran.

La majorité des gens dans le monde vivent dans des environnements qui restreignent l’exercice de la religion. En commémorant aujourd’hui le 21e anniversaire de la Loi sur la liberté de religion dans le monde, nous réaffirmons le droit de tous à la liberté de pensée, de conscience et de religion.

La liberté de religion n’est pas seulement vitale pour toutes les personnes et pour toutes les familles ; elle est aussi la pierre angulaire des sociétés prospères. « Un gouvernement ne peut jamais atteindre son plein potentiel si des personnes à l’intérieur de ses frontières sont marginalisées ou opprimées », a souligné M. Pompeo dans sa déclaration du 27 octobre.

Le secrétaire d’État Michael R. Pompeo à l’occasion de la Journée de la liberté de religion dans le monde : Nous défendrons et resterons solidaires de tous ceux qui cherchent à vivre selon les préceptes de leur foi. Une attaque contre la liberté religieuse où que ce soit est un affront à la liberté religieuse partout.