L’US Navy va équiper son tout dernier sous-marin nucléaire d’attaque avec un accessoire de jeu vidéo familial.

Ça paraît fou. Et pourtant, remplacer la manette à 38 000 dollars qui contrôle les « yeux » du sous-marin par la télécommande du jeu de Microsoft à 30 dollars, relève du bon sens, et pas seulement sur le plan financier. (Le président Trump a exhorté tous les organismes fédéraux à « protéger chaque Américain et chaque dollar du contribuable ».)

Ce sont les marins eux-mêmes qui ont eu l’idée de se servir d’une Xbox. Un grand nombre d’entre eux ont joué à des jeux vidéo pendant toute leur enfance. Ils savent se servir d’une manette de contrôle de Xbox et il ne leur faut que quelques minutes pour apprendre à utiliser le système de périscope numérique. « Si on a une bonne idée, on la propose et on la teste. Ça peut marcher, ou pas », déclare Jacob Shultz, de Lockheed Martin, qui a officiellement testé l’interface basée sur la télécommande Xbox dans une simulation de cabine de contrôle de sous-marin.

Pour être plus précis, l’accessoire de jeu vidéo contrôlera les périscopes numériques sophistiqués du sous-marin (appelé « mâts photoniques ») qui surveillent l’horizon.

Le partage des technologies entre l’armée et le secteur privé va dans les deux sens. Les satellites militaires fournissent un accès gratuit aux signaux GPS, un réseau de satellites qui envoient des informations détaillées à la Terre. Les smartphones et les guichets automatiques de banque utilisent ce système. De même, le chatterton a été inventé pour un usage militaire et est maintenant largement utilisé par le grand public.

La télécommande de Xbox a déjà navigué sur le sous-marin USS John Warner de la Navy et devrait être installée dans tous les sous-marins nucléaires d’attaque, ceux de la classe Virginia.

Les sous-marins les plus sophistiqués de l’US Navy seront bientôt équipés de manettes de jeu Xbox