Voici les prochains astronautes qui pourraient se poser sur la Lune

Les membres de l’équipe Artemis, à savoir celle des prochaines missions vers la Lune, illustrent la diversité et l’étendue des possibilités qui existent aux États-Unis. La moitié de la vingtaine d’astronautes sélectionnés sont des femmes et des personnes de couleur.

La NASA a annoncé sa sélection de 18 astronautes d’élite, tous issus de son contingent existant, qui feront partie de l’équipe Artemis.

« La génération Artemis compte les héros de l’exploration spatiale américaine de l’avenir », a déclaré le vice-président Pence*, le 9 décembre, lors de la huitième réunion du Conseil national de l’espace qu’il préside.

L’équipe, qui possède une expérience très variée, regroupe des nouveaux venus aussi bien que des vétérans de l’espace chevronnés qui ont battu des records.

Stephanie Wilson* est astronaute à la NASA depuis 1996 et détient le record parmi ses collègues afro-américains pour le plus de temps passé dans l’espace. Christina Hammock Koch*, elle, a effectué le plus long vol spatial jamais réalisé par une femme, à savoir 328 jours et six sorties dans l’espace.

L’astronaute Jonathan Kim posant pour une photo (NASA/Bill Ingalls)
L’astronaute de la NASA Jonathan Kim, également médecin, sur une photo prise le 8 septembre 2020 au Centre spatial Johnson à Houston. (NASA/Bill Ingalls)

Certains sont enfants d’immigrants. Les parents du docteur et astronaute Jonathan « Jonny » Kim* sont venus de Corée du Sud pour s’installer à Los Angeles au début des années 1980. À sa sortie du lycée, Jonathan Kim entre dans l’US Navy où il devient Navy SEAL, membre de l’un des principaux corps d’élite de l’armée américaine. En 2016, il obtient son diplôme en médecine à l’université Harvard et rejoint la NASA un an plus tard.

« Nous sommes des rêveurs, mais plus que ça, nous sommes des exécutants », a déclaré Anne McClain*, l’une des astronautes nouvellement choisies pour l’équipe Artémis, lors de la cérémonie du 9 décembre. « Les portes sont ouvertes, venez nous suivre. »

Depuis la dernière mission américaine sur la surface de la Lune, 48 ans se sont écoulés. La NASA est actuellement en bonne voie pour envoyer des astronautes d’Artemis sur la Lune* ou dans son orbite d’ici 2024.

En attendant, indique la NASA, les astronautes d’Artemis l’aideront à préparer les prochaines missions lunaires. Dès le début de l’année prochaine, l’équipe Artémis œuvrera de concert avec les partenaires de la NASA dans le secteur privé pour développer des systèmes d’alunissage humain, établir un programme d’entraînement et se prononcer sur la construction d’équipements techniques.

 

*en anglais