Vous allez visiter les États-Unis ? Vous avez le choix : il y a 50 États à découvrir !

Quand ils parlent politique, les Américains ont souvent des avis partagés. Mais quand il est question de la ville elle-même de Washington, dans le District de Columbia (D.C.), ils sont tous d’accord : c’est un endroit extraordinaire à visiter.

Chaque année, 20 millions de touristes se rendent dans la capitale des États-Unis pour admirer ses magnifiques monuments en marbre et en pierre, notamment ceux d’éminents leaders américains comme George Washington, Thomas Jefferson, Abraham Lincoln et Martin Luther King Jr, ainsi que pour voir les cerisiers en fleurs au printemps.

Les visiteurs affluent dans tous les endroits touristiques : la Maison Blanche, le Capitole, les musées de la Smithsonian Institution, la National Gallery of Art, le mémorial dédié aux vétérans de la guerre du Vietnam, le musée mémorial de l’Holocauste et la liste ne s’arrête pas là !

Ils font du shopping et se détendent dans le quartier huppé de Georgetown, et à Adams Morgan, très animé de jour comme de nuit. Et pour dîner, selon les quartiers, ils pourront se régaler de spécialités culinaires latino-américaines, chinoises, indiennes, éthiopiennes, et bien d’autres encore !

Washington DC_French
(Département d’État)

À la conquête de l’espace

People walking through large atrium with airplane suspended from ceiling (© AP Images)
Au musée de l’air et de l’espace, les visiteurs ont souvent le nez en l’air. (© AP Images)

Le musée national de l’air et de l’espace* de la Smithsonian Institution contient des engins authentiques, entre autres : le Spirit of St. Louis, l’avion à bord duquel l’aviateur américain Charles Lindbergh a effectué la première traversée aérienne de l’océan Atlantique ; la capsule spatiale de John Glenn, le premier Américain à avoir réalisé un vol orbital autour de la Terre ; un module lunaire Apollo ; et l’avion ultra léger Voyager, conçu par Burt Rutan, qui a fait le premier vol autour du monde.

Tous alignés autour du National Mall

Girl standing between two columns overlooking reflecting pool and Washington Monument (© AP Images)
Le Reflecting Pool, vu du haut des marches du Lincoln Memorial (© AP Images)

C’est à l’architecte français Pierre L’Enfant qu’on doit les larges avenues et les ronds-points du District. Le National Mall*, un immense espace vert qui s’étend du Lincoln Memorial jusqu’au Capitole, en passant par le Washington Monument, accueille de nombreuses manifestations comme les investitures présidentielles, des feux d’artifice et des parades.

Les pandas, stars du zoo

Panda lying on rock (© AP Images)
Mei Xiang, un panda géant, mascotte du parc zoologique national (© AP Images)

Le parc zoologique national de la Smithsonian Institution abrite 2 000 spécimens de 400 espèces animales, les pandas géants étant les plus célèbres. Le zoo est situé sur les flancs du Rock Creek Park, un immense parc urbain sillonné de sentiers de randonnée. Pour une expérience plus culturelle, visitez le Newseum et l’International Spy Museum dans le centre-ville.

Voyage dans le temps le long du Potomac

Large white house with red roof standing between trees (Shutterstock)
La demeure de George Washington, le premier président des États-Unis, surplombe le Potomac. (Shutterstock)

De l’autre côté du Potomac, en Virginie, les touristes s’invitent à Mount Vernon*, l’ancienne demeure de George Washington. Assis dans des fauteuils à bascule sur le porche, ils peuvent contempler la vue magnifique sur le Potomac.

À Georgetown, autrefois un marché aux esclaves, on peut monter à bord d’embarcations tirées par des mules* et remonter le temps jusque dans les années 1870 sur le C&O Canal, un canal parallèle au Potomac entre Cumberland (au Maryland) et Washington, D.C.

Non loin de là, on peut sillonner les sentiers du parc national de Great Falls* et aller admirer les cascades du même nom.

D.C., le 51e État ? Pas tout à fait.

Boy holding D.C. flag with "D.C. statehood now!" written on it (Djembayz/Creative Commons)
Le drapeau du District de Columbia lors de l’investiture présidentielle de 2013 (Djembayz/Creative Commons)

Le District de Columbia est communément appelé le 51e État et pourtant ce n’est pas un État. Ce que ça veut dire dans la pratique, c’est que les 650 000 habitants de Washington n’ont ni député ni sénateur qui les représentent au Congrès. Ceci dit, ils ont le droit de vote aux élections présidentielles. Les campagnes en vue de le faire reconnaître comme État* n’ont pas encore abouti.

Découvrez Washington, D.C. et les 49 autres États. Si vous avez besoin d’un visa, renseignez-vous sur les formalités à accomplir.

 

*en anglais