Quatre personnes debout devant les drapeaux américain et australien (Département d’État/Ron Przysucha)
À partir de la gauche : le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, et le secrétaire d’État des États-Unis, Mike Pompeo, en compagnie de la ministre des Affaires étrangères de l’Australie, Marise Payne, et de la ministre australienne de la Défense, Linda Reynolds. (Département d’État/Ron Przysucha)

Lors de sa tournée en Asie, le secrétaire d’État Mike Pompeo a loué les « relations inébranlables » entre les États-Unis et l’Australie.

Ce partenariat est « fondé sur nos valeurs communes de démocratie, d’État de droit et des droits humains », a déclaré M. Pompeo le 4 août à Sydney, lors d’un point de presse à la Chambre du Parlement de la Nouvelle-Galles du Sud en compagnie du secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, et de leurs homologues d’Australie, la ministre des affaires étrangères, Marise Payne, et la ministre de la Défense, Linda Reynolds.

La camaraderie d’armes entre les deux pays s’est forgée dans les tranchées de la Première Guerre mondiale et se poursuit aujourd’hui* dans leurs efforts conjoints pour assurer la sécurité de la zone indopacifique.

Le chef de la diplomatie américaine, M. Pompeo, et son homologue australienne, Mme Payne, ont réaffirmé les liens d’amitié, vieux de cent ans, entre leurs deux pays.

En outre, les États-Unis et l’Australie entretiennent des relations économiques saines. Les États-Unis représentent plus de 25 % du total des investissements directs étrangers dans l’économie australienne, et les échanges commerciaux entre les deux pays s’élèvent à plus de 65 milliards de dollars par an.

Les deux pays ont renouvelé leur partenariat de coopération américano-australienne pour la sécurité sanitaire lancée il y a un an en vue de faire face aux menaces des maladies infectieuses.

Au cours de sa tournée, M. Pompeo s’est d’abord rendu en Thaïlande où il a rencontré des dirigeants de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est, puis a commémoré le 10e anniversaire de l’Initiative du Bas Mékong avant de se diriger vers Sidney pour des entretiens avec les responsables australiens.

« Les États-Unis sont une nation du Pacifique. Nous nous intéressons profondément à ce qui se passe ici, et nous y sommes pour la durée, a souligné M. Pompeo. Je veux que tous les Australiens sachent qu’ils peuvent toujours compter sur les États-Unis d’Amérique. »

 

*en anglais